Ardwyad

Oct. 7th, 2005 12:00 am
unautremonde: (Default)
[personal profile] unautremonde
Quinze ans.

Qu'est-on à quinze ans?

Là-bas, rien. Ici, un homme. Ici on n'est jamais rien, Ardwyad le sait. Ici, il est l'homme, celui sur les épaules duquel beaucoup se reposent. Comment leur faire comprendre alors qu'il peut être autre chose que ce que l'on attend d'un homme? Après tout, il est peut-être bien rien. Etre un homme, ici, c'est être tout et rien.

Tout, c'est pour ceux du village, pour Addiena, pour sa mère, pour tous ceux qui le croient quand il promet que bientôt tout sera fini, que si quelque chose arrivait il serait là pour les défendre.

Rien, c'est parce que lui sait qu'il ne pourra jamais empêcher les soldats de tirer sur eux, parce qu'il se sait impuissant à rendre Addiena et sa mère heureuses. Il sait aussi que le rien l'emporte, que l'on ne peut rien à quinze ans face au monde qui ne sait plus comment tourner. On ne peut rien, on est rien.

Ardwyad se soulève de sa couche, s'étire, se réveille. Le jour sera bientôt là, et par l'ouverture béante qui lui sert de fenêtre il voit la mer, à peine rouge dans la lumière sanguine de l'aube. Peut-être un jour amènera-t-il Addiena voir la mer de plus près au lever du soleil, peut-être pourront-ils rêver d'un bateau, d'un voyage, d'un futur. Mais en attandant il faut se lever, remplir les tâches du début de la journée, survivre et veiller sur les autres, peut-être trouver un instant pour glisser la main dans les longs cheveux d'Addiena... juste une caresse du bout des doigts, pas plus. A quatorze ans, si ce n'était pas la guerre et le sang, Addiena serait sans doute déjà unie à l'un des guerriers du clan. Mais les guerriers ne sont pas là, n'ont pas le temps et peut-être la guerre n'est-elle pas si mauvaise après tout, elle permet bien à Addiena d'attendre Ardwyad. Il sera bientôt assez grand, assez homme pour l'emmener loin, très loin, de l'autre côté de la mer.

La matinée est avancée, Ardwyad regarde le soleil aussi immobile que la poussière sur le murs et le sol de la place du village. Tout est calme. Pourquoi faut-il alors qu'Ardwyad sente la peur l'envahir? Ses yeux errent d'un bout à l'autre de la place, cherchant le moindre signe d'agitation, de danger... mais c'est le calme plat. Rien.

Rien, encore ce mot affreux. Ah, si seulement il pouvait s'évader, fuir, oublier, ne plus vivre dans la hantise de ce mot, ne plus avoir peur de rien. Rien, comme il n'est rien face à la panique qui prend doucement possession de lui, qui lui glace le sang et l'oblige à penser à ce que répétait sans cesse cet homme curieux venu il y a longtemps au village pour voir, pour comprendre et faire comprendre: après le calme la tempête. Mais le curieux est reparti, a poursuivi sa route et personne d'autre n'est venu, personne n'a mis fin au conflit... Rien n'a changé.

Ardwyad sent le danger proche. Il cherche Addiena du regard, sait qu'elle n'est pas loin, l'aperçoit à l'autre bout de la place. Il court et brusquement le monde explose. Les guerriers envahissent la place, les fusils résonnent et les armes grondent de haine. Ardwyad prend la main d'Addiena dans la sienne, crie "non," cherche un abri, cherche un moyen de protéger Addiena, de l'enlever de la trajectoire des balles. Il y est presque, a presque gagné et le soulagement éclate dans sa poitrine au même moment où la douleur lui déchire les côtes, le dos, tout son corps. Il ne crie pas, il ne crie plus. A quoi bon crier quand il sait que personne ne l'entendra de toute façon.

Et Addiena? Addiena est vivante, elle vit, elle est l'abri, ne risque plus rien pour l'instant... Rien?

Ardwyad ne sent plus la douleur, il ne sent plus que la vie le quitter. Il sait qu'il en a fini avec tout, il sait mais il est presque heureux. Rien? Jamais plus il ne sera rien, jamais plus.
From:
Anonymous( )Anonymous This account has disabled anonymous posting.
OpenID( )OpenID You can comment on this post while signed in with an account from many other sites, once you have confirmed your email address. Sign in using OpenID.
User
Account name:
Password:
If you don't have an account you can create one now.
Subject:
HTML doesn't work in the subject.

Message:

 
Notice: This account is set to log the IP addresses of everyone who comments.
Links will be displayed as unclickable URLs to help prevent spam.

November 2011

S M T W T F S
  12345
678 9101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Jul. 24th, 2017 04:34 pm
Powered by Dreamwidth Studios